Récits et photos de balades à moto


BMW 1200 GS

 

Dernière mise à jour
14/10/2013

ALPES MANCELLES

NORMANDIE


 

Le pont sur la Sarthe à Saint-Céneri-le-Gérei
 



GPS :
télécharger le fichier zippé au format GPX
télécharger directement le fichier GPX

 
 

J'ai très longtemps roulé en RT et ça n'est pas parce que je pilote depuis quelques mois un 1200 GS-Adventure, que mes amis de la liste 12RT me sont devenus étrangers. En fait, je n'ai jamais trop adhéré à l'idée des listes mono-marque et encore moins aux listes dédiées à un modèle. Comme dans la vraie vie, la richesse vient de la diversité. Sans compter que l'essentiel n'est pas dans la machine mais dans les relations entre les gens.
Et puis cette liste 12RT, contrairement à d'autres, ne se prend pas au sérieux.
Avant que les 12RT de notre groupe, laminées par la vague de fond des GSA ne finissent au musée, il m'avait semblé amical et humain de proposer à leurs "conducteurs" une bouffée d'oxygène sous la forme d'une balade dans les Alpes Mancelles ;-))
Les Alpes Mancelles, c'est où, c'est quoi ? A l'ouest de la "Grande Ville Qui Pue", un petit territoire de la Sarthe dont le relief accidenté rappelle à certains égards les vraies Alpes. Appellation un poil prétentieuse quand on sait que le point culminant atteint péniblement les 220 mètres. Mais bon, avec de l'imagination, vallées encaissées, belles forêts sombres, amas rocheux, peuvent parfois évoquer des paysages alpins. De toutes façons, il y avait de quoi dépayser suffisamment nos amis en RT, plutôt habitués au boulevard périphérique qu'aux petites départementales velues.
Le point de ralliement avait été fixé dans les environs de Septeuil, chez un pote qui a le sens de l'accueil, comme on peut le constater sur la première photo ci-dessous. ;-) Heureusement que sa charmante femme, au-dessus des querelles de motard l'a bien en main. Manifestement à la maison, il fait moins le mariole que sur la liste et il s'était parfaitement acquitté de sa mission café-croissants. Que Madame en soit éternellement remerciée. ;-)
C'est vers 9:00 que la troupe au complet s'ébranle. 18 personnes et 13 motos, avec une majorité de 1200GS et GSA, quelques 1200RT résiduelles, un K12GT "linéaire et sans âme" comme il se doit et une poignée de "japo-niaises" qui avaient intérêt à se montrer discrètes dans ce monde teutonesque.
Quand on quitte la région parisienne en direction du Perche, il faut la jouer fine pour éviter les routes rectilignes mais en tant que régional de l'étape, disons que j'ai mes circuits, sans trop de circulation et point trop monotones. A partir de Senonches, la Ferté-Vidame les routes deviennent carrément sympas. On n'est pas dans de l'hyper viroleux mais "y'en a". De la Ferté à Mamers, on est pratiquement toujours en forêt (celle de la Ferté, de Longny, de Bellême...) et au petit matin, quand le soleil joue dans la fûtaie, et que dans les rétros, on aperçoit le ruban des phares des motos qui ondule, c'est magique.
En plus les petites blanches y sont suffisamment roulantes pour que le rythme puisse être maintenu à un bon niveau. Enfin, pour ceux qui roulent en tête de peloton parce qu'à 13 motos, le phénomène de l'élastique impose un autre style de conduite aux derniers et parfois décourage les moins "accrocheurs". Mais bon, avec un Gsiste comme Pat en serre-file, on peut dorm^^^rouler sur ses deux oreilles. On est au moins sûr qu'il ramènera les brebis égarées. Un jour...
Passer par Alençon pour rejoindre les Alpes mancelles serait une erreur. Même si c'est pas évident quand on regarde une carte, il y a de nombreuses possibilités de contournements par le sud par des routes qui traversent de jolis petits villages : La Perrière, Ancinnes, Bourg-le-Roi, Gesne-le-Gandelin. On arrive enfin à Saint-Céneri-le-Gérei, au coeur des Alpes mancelles où nous avions prévu de pique-niquer. Saint-Céneri est édifié sur un piton rocheux granitique dans un méandre de la Sarthe. Le village doit son nom à la présence d'un Saint dont je ne connais pas les exploits mais qui en tout état de cause, n'avait pas été sanctifié pour donner des ailes à notre ami Pat, un poil égaré, malgré la présence de Véro à ses côtés. Faut dire à leur décharge qu'avec respectivement un Zumo et un Tom-Tom, il était quasi impossible qu'ils s'en sortent sans aide extérieure. Comme disait Géné, ma fidèle compagne : "suffit pas d'avoir un bel engin, encore faut-il savoir s'en servir !"
P'tain, qu'est-ce que ça fait du bien de pouvoir se moquer des autres quand on sait qu'ils ne peuvent pas répondre. ;-))
Après un petit tour de village, le départ de la deuxième étape est donné. Avec en pole position, un GSA rouge et noir suivi d'un 12RT sable rapidement relégué par un 12RT noir suivi d'une GS grise. ;-) Les 40 bornes qui séparent Saint-Paul-le-Gaultier de Pré-en-Pail sont parcourues à un bon rythme. La route ondule gentiment et la vitesse de croisière oscille autour de 140. Plaisir un peu cassé après Pré-en-Pail en raison d'averses qui ont bien mouillé la route, ce qui m'incite à la prudence. Mais difficile de résister à l'appel de la D908 entre Carrouges et Sées qu'il m'arrive par temps sec d'enquiller à des vitesses carrément inavouables. On sera donc plus prudent ce jour là, en ne dépassant jamais le 160.  ;-) Cette D908 est faite d'une succession de grandes courbes rapides. C'est la première fois que je la prenais en GSA mais je dois dire que sur ce type de terrain, la GS se montre aussi impériale que la RT. Pour les amateurs de belles routes viroleuses un peu plus techniques que cette D908, je signale à mi parcours entre Carrouges et Sées, la D26, dite "route des trois forêts" qui va du "carrefour du Point-du-jour" à Alençon. C'est pas très long (15 bornes) mais c'est du bonheur.
Après Sées et un arrêt détente au pied de la cathédrale, les routes sont encore sympas jusqu'à Breteuil et ensuite comme il faut bien rentrer et se réhabituer à la région parisienne, ça devient de la liaison classique sur des grosses départementales monotones et encombrées par les habituels retours du dimanche soir.

 

ETAPE 1  (194 kms)

Septeuil (78)
 
 
Houdan D983
Nogent-le-Roi D101, D983
Châteauneuf D26
Senonches D928, D24
La Ferté-Vidame D941
Longny-au-Perche D11
Bellême D111, D920
Perrière D644
Mamers D210, D931
Neufchâtel-en-Saonois D311
Bourg-le-Roi D165, D108
Gesnes-le-Gandelin D124
Saint-Céneri-le-Gérei D56
   

 


Mais que fait la police ?
 


Pause café à la Ferté-Vidame (© Gissé)
 


"Parking des gazelles" à Saint-Céneri-le-Gérei
 


Pique-nique au bord de la Sarthe
 

 

ETAPE 2  (208 kms)

Saint-Céneri-le-Gérei
 
 
Saint-Léonard-des-Bois D146
Villaines-la-Juhel D112, D15, D119
Pré-en-Pail D20
Lignières Orgères D221
Carrouges D3, D16
Sées D908
Moulins-la-Marche D3
L'Aigle D830
Rugles D131
Breteuil sur Iton D141
Ivry-la-Bataille D833
Longnes D216, D928
Septeuil D11
   

 


La joyeuse troupe à Saint-Céneri-le-Gérei (© Véro)
 


Il était une fois un Impala et une Gazelle... (© Véro)
 


Vallée de la Linthe à Saint-Léonard-des-Bois
 


Château de Carrouges


Pause devant la cathédrale de Sées

 

 

OU MANGER ?  OU DORMIR ?

Saint-Céneri-le Gérei Deux restaurants
Pique-nique possible sur les bords de la Sarthe au fond du parking
   
Saint-Léonard des Bois Restaurants
Pique-nique possible sur les bords de l'Ornette ou de la Sarthe