Récits et photos de balades à moto


BMW R1200 R

 

Dernière mise à jour
12/10/2017

AVESNOIS

BOTTE DU HAINAUT

NORD
PAS-DE-CALAIS


 

Le moulin à eau de Grand-Fayt
 


GPS : télécharger le fichier zippé au format GPX
télécharger directement le fichier GPX


L'avesnois occupe une place particulière dans la région Nord-Pas-de-Calais. Pour un peu, on se croirait dans le bocage normand, avec de belles forêts, un relief vallonné et un réseau de petites "routes viroleuses" spéciales motard. C'est pas compliqué, sur les 250 kilomètres que fait cette balade, on passe les 3/4 de son temps "sur l'angle".
Pour être précis, l'avesnois, c'est la pointe sud-est du département du Nord, qui se prolonge en Belgique par la botte du Hainaut et les Ardennes toutes proches. Sur le plan touristique, rien à redire. Entre la route des moulins à eau, celle des kiosques à musique, la gastronomie à base de Maroilles, il y a de quoi de faire.
Parce qu'on ne découvre pas l'avesnois en restant sur les grosses départementales, j'avais décidé de me la jouer petites blanches et routes forestières en tissant une toile un peu compliquée entre une foultitude de petits villages, comme mon itinéraire ci-dessus le montre. Mais pas d'inquiétude : là où je passe avec ma GS-Adventure, tout le monde ou peu s'en faut passe également. La GS est certes un trail, mais un gros trail qui en charge, flirte avec les 280 kilos, sans compter les kilos du pilote. Autant dire qu'on ne fait pas la même chose qu'avec une Ténéré, un DR ou même un Transalp. Et puis de toutes façons, avec des Pilot-Road, je n'avais pas la monte ad hoc pour barouder dans les ornières  ;-)
Cette balade de 250 kilomètres peut paraître courte aux spécialistes de la poignée dans le coin mais elle paraîtra certainement trop longue à ceux qui aiment flâner et se faire une ou deux visites dans la journée. Pour ces derniers je conseillerais de la faire en deux jours. Et pour les autres, bin, on peut soit prolonger l'itinéraire vers les ardennes, soit élargir la boucle vers le sud en allant tourner du côté d'Hirson et de la vallée de l'Oise.

 

 ETAPE 1 :  MAROILLES, AVESNES  ( 112 kms)

Maroilles
 
 
Grand Fayt D32, D232 (Moulin à eau, kiosque à musique)
Berlaimont D117, D517, D959
Hachette D32
Le Quesnoy D233, D33 (Ville fortifiée du 12ème)
Saint-Rémy-Chaussée D942, D951
Prische D951, D124, Petit-Fayt
Le Nouvion-Thiérache D32
Cartignies D78, D324, D124 (Kiosque à musique)
Warpont D964
Avesnes-sur-Helpe N2 (kiosque à musique)
   
 

Si comme moi on décide de partir de Maroilles, un petit tour du village s'impose. Maroilles possède un superbe moulin à eau, un kiosque à musique de "concert" et une "maison touristique" qui expose les produits du terroir parmi lesquels le célébrissime fromage, encore fabriqué de manière artisanale mais quelque peu menacé par des règlementations européennes qui ont contraint un grand nombre de petits producteurs à renoncer. Mais le maroilles n'est pas le seul à être menacé. Les kiosques à musique également !
Et pourtant, ils sont superbes ces kiosques.  Historiquement, ils sont nés de la volonté post-révolutionnaire de démocratiser la musique en la faisant sortir des salons et des boudoirs. Mais aujourd'hui, ils sont peu utilisés et d'une bonne centaine dans la région au début du siècle, il n'en subsiste qu'une petite quarantaine aujourd'hui. Il y en a de deux sortes : les "kiosques à musique" de plein-pied pour les concerts, et les "kiosques à danser" perchés sur un pilier central auxquels les musiciens accèdent... par une échelle.
Quelques kilomètres plus loin, à Grand-Fayt, de nouveau un moulin (le plus beau) et de nouveau un kiosque, mais à danser cette fois... En ce qui concerne les moulins à eau de ces deux villages, le photographe aura intérêt à revenir en soirée pour profiter d'un éclairage plus propice. Le moulin de Grand-Fayt se visite. (Se renseigner au 03.27.59.40.18).
La route se poursuit en longeant la Sambre puis traverse la belle forêt de Mormal à l'orée de laquelle se trouve Le Quesnoy, une petite ville fortifiée qui a gardé ses remparts pratiquement intacts. La preuve : une balade découverte de... 15 kilomètres à faire... à pied. On pique ensuite vers le sud-est en retraversant la forêt de Mormal, pour atteindre le Nouvion-en-Thiérache sur la frontière avec le département de l'Aisne. Après un petit détour par le kiosque de Cartignies on rejoint ensuite Avesnes par la D964, étroite et sinueuse et quelques kilomètres de la N2. Pas facile de trouver un restau ouvert à Avesnes un samedi 30 août. Mais bon, dans le nord, il y a toujours au moins une friterie d'ouverte. D'ailleurs, on se faisait la réflexion qu'à l'entrée des villes, on trouve plus souvent les emplacements et les horaires des friteries que le calendrier et les horaires des messes ! Mais si on a des envies de bonne cuisine on peut pousser jusqu'à Liessies où "Le Château de la Motte" est le restaurant gastronomique du coin par excellence. Dans l'avesnois, c'est bien simple, tout le monde connaît "Le château de la Motte". Perso, nous y sommes allés le soir parce qu'à midi, ça n'aurait pas été raisonnable, vu la chaleur et les kilomètres qui nous attendaient. Le restaurant est installé dans une ancienne abbaye à l'écart du village dans un parc charmant et le Chef propose une cuisine de tradition et de terroir vraiment remarquable. Si on y va le soir et qu'on a décidé de ne pas être raisonnable il y a possibilité de réserver une chambre  ;-))
 

 


Maroilles
 


Le Quesnoy : les fortifications
 


Kiosque à danser
 


Moulin de Grand-Fayt
 

 

 

ETAPE 2 : AVESNES - MAROILLES  ( 142 kms)

Avesnes-sur-Helpe
 
 
Liessies D133 (restaurant du Château de la Motte)
Lac du Val-Joly D133
Eppe-Sauvage D133, D83
Barrage de L'Eau d'Heure D119, N589A
Cerfontaine N589
Chimay N589, N939 (Château)
Macon N593, D951
Moustiers-en-Fagne D283, D83
Eppe-Sauvage D83
Trélon D119, D963 (kiosque à musique, atelier musée du verre)
Fourmies D963, D964
Féron N156, D42
La Flamengrie D220, D285
Prisches D164, D116, D32
Maroilles D32 (Moulin à eau, kiosque à musique)
   

 

La D133 d'Avesnes à Eppe-sauvage, qui suit le cours de l'Helpe est une des plus belle route de l'avesnois, spécialement quand on arrive du côté du parc du Val-Joly. Le Val-Joly, c'est une retenue d'eau de 180 hectares qui a été créé par le barrage d'Eppe-Sauvage. Le village vacances ouvert depuis l'été 2008 (http://www.valjoly.com) pourrait facilement accueillir un bon groupe de motards, voire une concentre ;-) Non seulement il y a l'avesnois et ses petites routes mais aussi les ardennes à portée de roues... 70 kms de Charleville, 95 de Rochefort.
Sur le plan de l'hébergement, c'est simple, y'a tout :
- Camping de 160 places pour les gueux ;-)
- Centre d'hébergement de groupes de la héronnière avec 33 chambres de 3 ou 4 lits avec des tarifs plutôt sympas
- Et même un Parc résidentiel de 30 chalets pour les Gros bourges ;-)
Comme j'avais envie de faire la route bordée de vert entre Cerfontaine et Chimay, direction nord-est vers le barrage de l'Eau d'Heure. Drôle de nom, mais l'Heure c'est la rivière. A noter que côté village vacances, nos amis belges nous avaient devancés avec Landal-Village (visiter le site). Pour une nationale, cette N589 est vraiment belle : bitume nickel, courbes plaisantes, fraîcheur des forêts. Chimay mérite qu'on s'y attarde, en tout cas qu'on fasse une halte. Nichée tout au fond de la botte du Hainaut, c'est une petite ville historique avec deux monuments phares : le château et la collégiale. Le château est globalement sobre mais la tour à clocheton très originale. La sulfureuse et incroyable Madame Tallien, y termina paisiblement son existence, entourée de ses 11 enfants... nés d'amours différentes.
Après Chimay, mon itinéraire peut paraître bizarre. Arrivé à Macon, il remonte vers Eppe-Sauvage puis redescend en direction de Trélon via une route forestière. C'est que sur ce diverticule, il a Moustiers-en-Fagne. C'est un petit village resserré autour de quelques fermettes de briques rouges et un charmant prieuré, aujourd'hui occupé par des bénédictines spécialisées dans la peinture d'icônes. (visiter le site).
Avec son adorable petit kiosque à danser fleuri et ses traditions de verrerie (visiter l'atelier-musée du verre), Trélon est un très ancien village situé au coeur d'une forêt, l'antique "Haye d'Avesnes" située sur un couloir historique d'invasions, mais qui s'était montrée impuissante à ralentir la progression allemande pendant les deux guerres mondiales. Le Road-book contourne Fourmies mais passe sur le petit pont de "l'étang des Moines", à l'endroit exact où une plage a été aménagée. Ceux qui me connaissent savent que mon maillot de bain ne me quitte jamais et que je suis en permanence à la recherche de lieux de baignade, de préférence en eau vive. En l'occurrence, aux "Moines", c'est décevant. On peut faire des longueurs mais dans un périmètre très limité. Ca me donne l'occasion de pousser un coup de gueule contre la quasi disparition des zones de baignades d'eau vive. Les espaces sont colonisés par les jetskis, le ski nautique, les planches, les pédalos, les barques en tout genre etc au détriment des zones de baignade. On voit même parfois des pancartes qui autorisent la mise à l'eau d'engins dans des endroits au statut indéfini et qui précisent qu'en cas de problème, seule la responsabilité du clampin sera engagée. Je trouve ça plutôt bien mais pourquoi ne pas faire la même chose pour ceux qui veulent tout bêtement nager. Le type qui chavire dans sa barcasse mais qui se noie à la première occasion on l'autorise à y aller, le nageur, non ! D'un autre côté c'est pas étonnant dans une société qui veut se prémunir contre tous les risques possibles... P'tain quand je pense à mon paternel qui tous les midis à l'île Seguin, pendant la pause, se faisait deux, trois fois la traversée de la Seine.
Et pour terminer la journée, retour à Maroilles par les petites blanches, sans oublier de repasser par le moulin à eau de Grand-Fayt pour la photo  ;-)
 

 


Château de Chimay
 


Le prieuré de Moustiers-en-Fagne
 


Atelier-musée du verre de Trélon
 


Kiosque à danser de Trélon
 

 
 

OU MANGER ?  OU DORMIR ?

Maroilles Chambres d'hôtes - Vert Bocage - 555, rue des juifs
59550 - Maroilles
Tél : 03.27.77.74.22 ou 06.30.39.46.39
Jolie ferme rénovée, chambres confortables, excellent accueil,
   
Maroilles Quelques restaurants mais nous avons testé "L'Estaminet"
Bonne cuisine de terroir copieuse, accueil bizarre...
   
Locquignol A 3 kilomètres de Maroilles, une très bonne adresse :
L'auberge du Croisil - route de Maroilles
59530 - Locquignol
Tél : 03.27.34.20.14 (Réservation conseillée le we)
Site web : http://www.aubergeducroisil.fr
   
Liessies Hôtel-restaurant "Le Château de la Motte" - 14, rue de la Motte
59740 - Liessies
Tél : 03.27.61.81.94 (Réservation conseillée)
Site web : http://www.chateaudelamotte.fr