Récits et photos de balades à moto


BMW R1200 R

 

Dernière mise à jour
12/10/2017

BALADE GAULOISE 2007

FOREZ

AUVERGNE


 

Sous le signe de "Gaspard des Montagnes"

Surprenante fresque, que cette "mise en scène" picturale du livre d'Henri Pourrat sur les murs du Collège de Saint-Amant-Roche-Savine, où "les Gaulois" avaient élu domicile pour ce week-end d'octobre 2007. Il faut dire qu'Henri Pourrat était un enfant du pays (Ambert) et que son roman qui raconte les aventures tourmentées d'un "Jacquou le Croquant" auvergnat est en lui-même une véritable fresque. Les gens du village nous ont expliqué que le peintre l'avait réalisée de nuit à la lumière artificielle, en raison de la chaleur de la journée, qui faisait sécher trop rapidement la peinture.


 


GPS :
télécharger le fichier zippé au format GPX
télécharger directement le fichier GPX

 

Monts du Forez

La balade gauloise, kesako ? Une balade qui réunit des joyeux lurons qui ne dédaignent certes pas quelques gauloiseries... verbales mais qui en réalité doivent leur appellation à une "légende" qui circule sur le forum fr.rec.moto, et qui par opposition aux "Romains" décrits comme des motards d'opérette en général équipés de motos très puissantes, les déposent avec leurs trapanelles improbables, aussi régulièrement qu'Astérix sème la panique dans le camp des légionnaires romains. Il arrive même que le Gaulois chevauche une BMW, c'est dire !

Cette balade a vu le jour en 2001 et depuis, elle se déroule tous les ans dans des endroits différents (Morvan, Cantal, Creuse, Périgord et pour cette édition 2007, dans les monts du Forez. Traditionnellement la BG réunit des gaulois venus de toute la France et même au-delà : du Parissi et du Bellovaque en veux-tu en voilà, du Rème Vittilois, de l'Arverne, de l'Helvète, voire à l'occasion du Tigurin "non localisé" et puis bien sûr des Cavarès provençaux, que nous haïssons tous profondément en raison du fait que le ciel de Provence ne peut jamais leur tomber sur la tête.
Ayant été désigné pour organiser le rassemblement, prudemment, je m'étais mis en route la veille. Après une étape intermédiaire au pied du Mont-Beuvray en hommage à Vercingétorix, notre chef à tous, je me présentais à Saint-Amant le vendredi après-midi, sous un soleil resplendissant, pour accueillir les premiers BGistes.
Avec deux de mes compères, le Namnète LV et et le Rème de Vittily, j'avais eu l'occasion de visiter les lieux au mois de juillet. Les huttes du village "Saviloisirs" sont idéales pour un rassemblement : de l'espace, un pré pour les montures, des possibilités de rassembler la troupe le soir autour du druide, une localisation idéale pour écumer la région etc etc. Il y a même une grande salle qui peut servir de réfectoire dès lors qu'on négocie avec un traiteur.
Le principe étant que chaque chalet est équipé, il n'y a priori pas de restauration sur place mais dans le village, à 200 mètres des chalets, on trouve un petit restaurant sympathique qui peut assurer la demi-pension.
En chemin, on ne peut faire autrement que de passer devant une fresque monumentale et... surprenante quand on réalise qu'elle présente des scènes d'une rare violence peintes sur le mur d'un collège. Il m'aura fallu plus d'une journée et les explications de Dame Jo, la femme de notre druide, pour réaliser qu'il s'agissait de l'histoire de "Gaspard des Montagnes", oeuvre de l'écrivain local Henri Pourrat.

Pour la balade du samedi, j'avais prévu un roadbook unique pour rallier "Le Mayet de Montagne" vers 13:00 mais la possibilité de visiter le moulin Richard de Bas à Ambert avait fortement motivé les touristes de la bande. Les autres, décidaient de s'en tenir strictement au RB et taillèrent sur le Château de Couzan via le col du Béal. Le brouillard à couper au couteau qui s'était installé durant la nuit allait fort heureusement se dissiper rapidement pour nous permettre de mieux apprécier les beaux paysages du Forez.
Sur le moulin Richard de Bas, que j'avais visité début 2007, voir "la balade"
et le site web du moulin :
http://www.richarddebas.fr/
Après une pause déjeuner réconfortante et copieuse dans la taverne bourbonnaise perso de notre ami DD, "l'hôtel du centre" au Mayet de Montagne, alors que nous nous apprêtions à reprendre la route, un correspondant local du journal régional "La Montagne" insista pour nous tirer le portrait et prendre quelques notes sur les raisons de notre présence dans la région. (Voir l'article ci-dessous)
Sur la route du retour, le site du Château de Vollore offre de jolis points de vue sur les monts du Forez.
Le lendemain matin, le soleil brillait de tous ses éclats et le retour dans nos pénates par les petites départementales nous permis de prolonger le plaisir des jours précédents.

 

 

MATIN : 148 KMS

Saint-Amant-Roche-Savine
 
 
Col du Béal D37, D268, D40
Chalmazel D40, D6
Château de Couzan D6
Col de la loge D97, D55, D101
Vollore-Montagne D101, D53, D312
Viscomtat D42
Chabreloche D322, D86
Laprugne D86, D51, D7
Le Mayet-de-Montagne D7
   

APRES-MIDI : 124 KMS

Le Mayet-de-Montagne
 
 
Ferrières D49
Saint-Rémy sur Durolle D122, D201
Aubusson d'Auvergne D320, D45
Augerolles D313, D42
Olliergues D314, D906
Ambert D906
Moulin Richard de Bas D57
Saint-Amant D916
   
 


Les chalets du Village Vacances
 


Départ dans le brouillard
 


Le moulin Richard de Bas
 


Fabrication des feuilles de papier
 


Devant le restau du Mayet
 


Le Druide
 


Château de Vollore

 

 

OU MANGER ?  OU DORMIR ?

Saint-Amant-Roche-
   Savine

 
Village Vacances Saviloisirs
Tél : 04.73.95.73.60
Fax : 04.73.95.72.62

Site web : http://www.saviloisirs.com/
   
Saint-Amant-Roche-
   Savine
Restaurant "La Savine"
   
Mayet de Montagne
 
Hôtel-Restaurant du centre
Place aux foires
03250 - Mayet de Montagne
Tél : 04.70.59.70.65