Récits et photos de balades à moto


BMW R1200 R

 

Dernière mise à jour
24/07/2017

DORDOGNE

LOT, CORREZE

AQUITAINE


 


GPS :
télécharger le fichier zippé au format GPX
télécharger directement le fichier GPX

 

Montignac-Lascaux, Collonges-la-Rouge, gorges de la Dordogne, Padirac, Rocamadour

Etape 1 : Saint-Amand-de-Coly - Argentat - 120 kms
Etape 2 : Argentat - Saint-Amand-de-Coly  - 135 kms

 

Saint-Amand-Coly est un petit village du Périgord noir situé à proximité de Montignac-Lascaux à partir duquel nous allions explorer à l'Est les gorges de la Dordogne, situées dans le département de la Corrèze et au Sud, les grands sites du Lot : Padirac et Rocamadour. On peut difficilement rêver d'un endroit plus calme et plus charmant que Saint-Amand. L'hôtel est adossé à une ancienne abbaye fortifiée dont l'élément majeur est un clocher aux dimensions impressionnantes. Peu de chambres dans l'hôtel de l'Abbaye mais excellentes et un menu demi-pension composé de produits du terroir tous aussi excellents. Le lendemain matin donc, notre petite troupe de béhèmistes (un K12LT, une GS et trois RT) quittaient Saint-Amand sous le soleil, pour Collonges-la-Rouge, quelques 40 kilomètres plus loin, en empruntant des routes improbables sur lesquelles seul un GPS se montre réellement efficace.
Collonges-la-Rouge, on ne présente pas ! C'est un des plus beaux villages de France construit avec une unité de matériaux, le grès rouge qui a formidablement bien résisté au temps. J'ai découvert Collonges il y a une vingtaine d'années et à l'époque, les activités économiques étaient celles de tous les villages environnants. Il faut bien dire qu'aujourd'hui, il vit essentiellement de l'artisanat touristique. Reste que si on arrive vers 10:00, on peut tranquillement faire le tour du village dont les maisons sont ornées de belles treilles et de tonnelles végétales sous lesquelles il fait bon se rafraichir.
Site web : http://www.collonges-la-rouge.fr
Sur ces petites routes viroleuses, le 1200 RT est un vrai plaisir. Ma douce moitié ayant déserté la selle conjugale, je pouvais donc me lâcher un peu et retrouver les bonnes sensations que procurent une moto qu'on balance dans les pifs et dans les pafs, qui obéit au doigt et à l'oeil et qui a même la bonté de se plier sans rechigner aux improvisations dues à mon tempérament fougueux (On ne ricanne pas au fond de la classe !), et parfois aussi, il faut bien l'avouer à des improvisations... d'un autre ordre.  ;-) Le 1100 RT était joueur, le 1150 davantage mais ce 1200 RT, grâce à une série de petites modifications dépasse de loin ses glorieuses ainées. L'architecture du RT, tous modèles confondus depuis 96, a un côté Gros Trail plus évident encore avec le 1200. C'est peut-être pas grand chose mais sur un 12 on a l'impression de dominer la route, d'être au-dessus de la moto alors qu'avec les précédentes, on se sentait "dedans". Parmi les éléments qui expliquent cette plus grande agilité, on peut citer la réduction de l'angle de chasse, de nouveaux amortisseurs, un poids total en baisse, un pneu plus large à l'arrière et - mais je n'ai pas cette option -  l'ESA, qui permet de régler dynamiquement la suspension et dont on me dit le plus grand bien. Et en plus, grâce à l'augmentation conjuguée du couple et de la puissance bien servis par des rapports de boîte modifiés, ça pousse et ça relance bien plus fort. Après ça, si BM ne m'offre pas l'ESA sur la prochaine, c'est à ne plus rien y comprendre ! ;-)

En attendant cet heureux événement, nous étions donc sur les routes de Dordogne et nous nous apprêtions à entrer en Corrèze pour une boucle au plus près des gorges de la Dordogne. Rien qu'à voir la Michelin 239, on voit bien que ça ne peut être que du bon et du beau. De Beaulieu à Saint-Martin la Méanne, en passant par Argentat, c'est 60 bornes de paysages superbes sur une Dordogne qui s'élargit jusqu'à former des lacs, aux barrages d'Argentat et de Chastang.
La veille au soir, notre Pépé à nous qu'on a, avait formulé le désir de revoir le Padirac de son enfance. Pouvions-nous ignorer le désir d'un vieil homme ? Personnellement, même si ça me coûtait du point de vue de l'intérêt de la chose, je ne me sentis pas le coeur de le décevoir et nous fîmes donc le petit détour par Padirac. Un seul mot : heureusement que j'étais dans la barcasse de la rivière souterraine pour faire remonter la moyenne d'âge. Mais Pépé rayonnait et celà suffisait à notre bonheur.  ;-)
Entre temps quand même, sa 1200 GS avait enfin atteint les 1000 kms de rôdage et nous pûmes enfin passer la deuze. ;-)
 

 

ETAPE 1

St-Amand-de-Coly (24)
 
 
Noailles D63, D59, D19, D154
Collonges-la-Rouge D158, D38
Beaulieu D38, D940
St-Martin-la-Méanne D12, D18
Argentat D129
   

ETAPE 2

Argentat
 
 
Bretenoux D33, D41, D940
Montal D940, D130, D673
Padirac D673, D90
Rocamadour D90, D673
Calès D673
Meyronne D23
Souillac D15, D703
Paulin D15, D62
St-Amand-Coly D62
   
 

OU MANGER ?  OU DORMIR ?

St-Amand-de-Coly Hôtel-Restaurant de l'Abbaye - 24290 - Saint-Amand-Coly
Tél : 05.53.51.68.50
Site : http://www.hoteldelabbaye-lascaux.com/