Récits et photos de balades à moto


BMW R1200 R

 

Dernière mise à jour
12/10/2017

CIRCUIT DES

IMPRESSIONNISTES

NORMANDIE


 


GPS :
télécharger le fichier zippé au format GPX
télécharger directement le fichier GPX

 

Sur la route des impressionnistes

Etape 1 : La Bouille - Quillebeuf - (78 kms)
Etape 2 : Quillebeuf - Saint-Nicolas-de-Bliquetuit - (41 kms)
Etape 3 : Saint-Nicolas-de-Bliquetuit - La Bouille - (55 kms)

 

Points forts : les paysages du parc régional des boucles de la Seine souvent représentés par les peintres impressionnistes, les bacs de la Seine (gratuits pour les motos), la route des abbayes, le Marais Vernier dans l'embouchure de la Seine, la route des fruits, la route des chaumières...
 

 

ETAPE 1  (78 kms)

La Bouille (76)
 
 
Sahurs D67 et bac
St-Pierre de Maneville D51, D67
Duclair D982
Jumièges D65, route des bords de Seine
Saint-Wandrille D143, D20, D64
Villequier D22, D982, D81
Quillebeuf D81, D110 - Bac
   

 

La balade commence à La Bouille, un charmant petit village des bords de Seine, qui s'est construit au pied d'impressionnantes falaises. Laisser la moto sur le parking de l'église et parcourir le village à pied, en particulier les petites ruelles moyenâgeuses du côté du grenier à sel et de l'église. En face de l'église, on remarque un buste d'Hector Malot, enfant du pays. On raconte que le jour de sa naissance un bateau fit une mauvaise manoeuvre et brisa une vitre de sa chambre, ce que certains interprétèrent comme un signe... On le connaît surtout pour son roman "Sans famille". La Mairie-Ecole est typique de l'art néo-normand du début du 20ème siècle, avec son campanile-horloge surmonté d'une girouette Drakkar, affichant avec force l'identité normande du village.
Sur l'embarcadère qui permet de rallier l'autre rive de la Seine, on notera la présence d'un panneau peint, représentant une oeuvre de Sisley. On salue au passage l'initiative du Comité Départemental du Tourisme qui a eu la bonne idée de mettre en place des panneaux représentant des oeuvres célèbres à l'emplacement même où elles avaient été peintes.
Voir le site :  http://www.seine-maritime-tourisme.com/fr/685/31/0/0/sit/index/activites/impressionnisme qui propose des itinéraires en Seine Maritime, dans l'Eure et le Calvados.
De l'autre côté du fleuve, on peut voir un second panneau représentant une autre oeuvre de Sisley, très proche de la première. Il s'agissait de mettre l'accent sur le procédé des "séries" très fréquent à cette époque et plus tard d'ailleurs. Il suffit de penser aux Nymphéas de Monet, à Picasso...
Les routes de cette boucle, au plus près de la Seine, sont relativement inconfortables. Même réglé en position "Confort", le 12 RT ne parvient pas à faire oublier qu'on est sur de la petite blanche bien ridée. Mais comme on s'arrête souvent pour céder au plaisir du tourisme, ça reste très supportable.
Après Sahurs, lieu important des peintres de l'Ecole de Rouen, on peut admirer en passant le château de Rivière-Bourdet, sur la D61, un peu avant Quevillon mais surtout le Manoir de Villers, à Saint-Pierre-de-Manneville. Il date du 16ème mais a été rénové au 19ème dans le style néo-normand. On visite les appartements et le parc. Voir le site web : http://www.manoirdevillers.com

Après Duclair, on redescend dans la boucle de Jumièges et sa célèbre abbaye, pour remonter à travers la forêt de Maulévrier par la D20 vers une autre abbaye, qui mérite également une visite, celle de Saint-Wandrille, fondée en 649, par cet ancien ministre du roi Dagobert.
La route passant à Villequier, on a une pensée émue pour notre "Totor" national, dont on peu visiter la maison-musée en bordure du fleuve.
Cette première étape se termine enfin par le tour du marais Vernier, qu'on rejoint en coupant à travers l'impressionnante zone industrielle de Lillebonne - Port Jérôme, histoire d'apprécier le calme et le charme bucolique du Marais. En fait, il s'agit d'un ancien méandre de la Seine, qui a été isolé du fleuve par une digue construite à la demande du roi Henri 4, qui fit appel à un spécialiste hollandais. C'est un paysage de polder assez rare en France et la zone de tourbières la plus étendue de notre pays. Manque que les distilleries ;-))
Il est entouré d'un relief de collines, qui permettent (Départementale 90) d'avoir un point de vue assez exceptionnel sur l'embouchure de la Seine.
Enfin, c'est une zone relativement maudite pour moi, puisqu'à chaque fois que je m'en approche ou que j'y pose mes roues, il m'arrive une bricole : crevaison irréparable un dimanche à 13:00, orage violent avec routes inondées et pour la toute dernière fois, sur la route du retour, projection d'un pavé sur le garde boue avant de ma moto. Je ne dois pas être en odeur de sainteté dans ce coin là.  ;-)

 


 


La Seine à Labouille
 


Bac de La Bouille
 


Mairie de La Bouille
 


Hector Malot
 


Sysley : "Coup de vent"


Sysley : "Sentier au bord de l'eau, à Sahurs, le soir"
 


Château de Rivière-Bourdet
 


Saint-Pierre-de-Maneville : Le manoir de Villers
 


Abbaye de Jumièges
 


Abbaye de Saint-Wandrille
 


La Seine à Villequier
 


Villequier : Le musée Victor Hugo
 

 

ETAPE 2  (41 kms)

Quillebeuf
 
 
Marais-Vernier D103
Ste-Opportune D103, D90, D810
Aizier D95
St-Nicolas-de-Bliquetuit D65
   

 

Après une pause déjeuner à Quillebeuf ou bien hors roadbook à Pont-Audemer, on file vers Aizier, point de départ de la route des chaumières et d'une série de virons bien plaisants dès lors qu'on se méfie des virages à droite, que les voitures prennent bien à la corde, laissant de belles traînées de gravillons, seules ombres au tableau.
A Saint-Nicolas-de-Bliquetuit, on prend la rue du Bac, à gauche, jusqu'à la Seine, pour admirer le point de vue sur Caudebec-en-Caux et un panneau du peintre Eugène Boudin.
 


 


Marais Vernier
 


Sur la route des Chaumières
 


Eugène Boudin : La Seine à Caudebec en Caux
 


En attendant le bac
 

 

ETAPE 3  (55 kms)

St-Nicolas-de-Bliquetuit
 
 
Heurteauville D65
Le Landin D143, D913, D313
Yville D101, D172, D45
Berville D265
La Bouille D64
   

 

Après Saint-Nicolas-de-Bliquetuit, la D65 se fait plus étroite et plus pentue jusqu'à Heurteauville où on découvre un magnifique panorama sur le parc régional des boucles de la Seine, un peu défiguré il faut le dire par les nombreuses gravières, qui, à une certaine époque, après exploitation étaient laissées en l'état. Chaque région a d'ailleurs ses "gravières" : en auvergne on attaque les volcans, ailleurs on supprime les dunes au profit du béton mais il faut reconnaître que depuis quelques années on a fait des progrès encourageants (réhabilitation des anciennes gravières, reboisement etc).
La balade se termine par la boucle de Duclair avec un retour à La Bouille.
 

 




Vue sur le Parc Régional des boucles de la Seine depuis Heurteville


 

OU MANGER ?  OU DORMIR ?

Quillebeuf Auberge du Pressoir - Quillebeuf
Tél : 02.35.23.27.77
Voir également à Pont-Audemer