Récits et photos de balades à moto


BMW R1250 R

 

Dernière mise à jour
28/11/2022


COTES D'ARMOR

FINISTERE

BRETAGNE


 

         Saint-Michel-en-Grève


 

Balade Côtes d'Armor

 

Balade Finistère

 

GPS : télécharger le fichier zippé au format GPX
télécharger directement le fichier GPX

 

Le lieu : Saint-Michel-en-Grève dans la baie de Lannion, à la frontière des côtes d'Armor et du Finistère.
L'époque : octobre 2011, pendant l'été indien qui a pulvérisé les records de température.
Les forces en présence : une escouade de BMW emmenée par Daniel Bichou, notre capitaine de route du moment, aux commandes de son vaisseau amiral, un K16 GTL, né des amours incongrues de Monsieur BMW et Madame Tupperware. Derrière et scotchée au pachyderme, une triade d'engins furtifs et rapides composée de GS(A), ayant reçu pour mission de le stimuler. Enfin, et à quelques années-lumière en arrière, la cohorte des engins technologiquement dépassés : K12, K13, RT, Electra Glide, Guzzi improbables.

Comme son nom l'indique, l’hôtel de la plage de Saint-Michel-en-Grève est situé... sur la plage ! Et quelle plage ! Au fond de la baie de Lannion là où commence la côte de granit rose qui sculpte le littoral et abrite une faune riche et variée... mais hélas, par endroit touchée par la "marée verte".
J'en discutais avec la patronne de l'hôtel : il paraît que le préfet et les représentants des agriculteurs auraient adopté récemment un plan anti-algues-vertes... En tout état de cause, la plage de Saint-Michel était parfaitement fréquentable et les baigneurs y étaient légion ce week-end là.
Côté hôtel, le confort est acceptable mais les nouveaux patrons semblent envisager des travaux qui devraient améliorer les choses.

 

 BALADE  COTES D'ARMOR  :   225  kms

Saint-Michel-en-Grève
 
 
Lannion D786
Trébeurden D65
Perros-Guirec D788
Penvénan D6, D31
Plougrescant D31
Tréguier C1, D786
Sillon de Talbert D20
Lézardrieux D20
Pointe de l'Arcouest  
Paimpol D789
Pointe Berjule D786, D54
Lanloup D54
Plouha D786
Binic D21
Lanvollon D4, D51, D6
Pontrieux D9, D32, D6
La Roche-Jagu D787 (château)
Ploezal D37
Prat D20, D21
Pluzunet D21, D33
St-Michel-en-Grèves D30
   
 

Le breton est souvent très attaché à son pays, voire chauvin et il n'est pas rare de l'entendre proclamer haut et fort que la Bretagne est la plus belle région française quand ce n'est pas du monde ! En bon descendant de bretons, je ne pousse pas jusqu'à ces extrémités de langage mais ce qui est est sûr et certain, c'est qu'aujourd'hui, j'échangerais volontiers ma résidence de banlieusard pour une maison bretonne, de préférence en bord de mer ou dans la Bretagne profonde des monts d'Arrée.
Pour cette première balade nos zorgas avaient choisi de tailler vers l'est au plus près de la côte. Après quelques ajustements des roadbooks pour éviter les sentiers de douaniers, les cours de ferme et les GR, la troupe s'élançait mollement vers la "Corniche bretonne", une route située entre Trébeurden et Perros-Guirec. Dans cette région les côtes sont plutôt urbanisées et les traversées de village sont nombreuses. On n'avance pas trop rapidement mais c'est le seul moyen de découvrir les merveilles de la cote rocheuse, enfin par la route, parce que pour les randonneurs, il y a le très beau GR34.
Quel plaisir au détour d'un virage de découvrir la côte avec ses îles, ses archipels et ce contraste saisissant des couleurs entre le bleu profond de la mer et le rose des amas granitiques.
Et puis la Bretagne, c'est également la splendeur des lumières qui n'en finissent pas de changer, les ciels tourmentés, les couchers de soleil somptueux, les paysages qui se modifient au gré des marées, les petits ports qui abritent des kyrielles de bateaux multicolores, bref une source d'émotions sans fin ! Et comment ne pas avoir envie de méditer ne serait-ce qu'un instant devant l'immensité de la mer dont un navigateur disait qu'elle était là "pour laver ce qui nous reste d'orgueil et de vanité".
En attendant, la troupe progressait gentiment vers le sillon de Talbert, une curiosité géologique formée d'une étroite bande de sable et de galets. Après la pointe de l'Arcouest et l'archipel de Bréhat, on pénètre dans la baie de Saint-Brieuc en longeant l'anse de Paimpol et ses célèbres falaises, où les femmes guettaient le retour des terre-neuvards.
La suite de la balade nous emmènera jusqu'au cap Fréhel mais l'itinéraire que je propose ici n'y conduit pas pour des raisons de timing. Tenus par l'heure, nous avions en effet été obligés de rentrer par une voie rapide, qui n'est pas spécialement ce que nous préférons. Dans ma version, la matinée s'arrête à Binic et le retour se fait par l'itinéraire qui avait été prévu initialement et que je connais plutôt bien. Le cap Fréhel, ça pourrait faire l'objet d'une autre sortie qui couvrirait à la fois Fort La Latte, Saint-Malo, la vallée de la Rance, Dinan, de quoi occuper largement une journée.
Sur la route du retour, qui passe par les terres, il faut faire un arrêt au château de la Roche-Jagu situé sur les hauteurs de la vallée du Trieux. Des circuits balisés permettent d'en faire le tour et d'apprécier quelques très beaux jardins.
A quelques miles de notre port d'attache, sur la viroleuse D30, l'amiral piqué par une mouche bretonne décidait de passer la deuze, créant immédiatement la panique dans les rangs, au plus grand dam des RT, K13 etc et à la très grande satisfaction des trois libellules teutonnes, je veux dire des GS(A), qui allaient enfin pouvoir se dégourdir les bielles. Belle séance de culbuto et de jeu de cache-cache avec le soleil rasant et pour finir, une banane sous le casque à l'arrivée. Faut dire aussi que l'Amiral a des heures de vol et qu'il sait manier le manche à balai tandis que d'autres, comment dire... se contentent de l'avoir où je pense. ;-) Mais, reconnaissons-le franchement : cette K16 a de belles qualités. Sous ses allures de pachyderme, elle cache une vraie polyvalence et une réelle aptitude à enrouler, dès lors qu'il ne s'agit pas de routes à chèvres. Et encore, je connais des malades à qui ça ne ferait pas peur.
 



Pause sur la côte
 


Cote rocheuse


Paimpol



Château de la Roche-Jagu
 

 

BALADE FINISTERE :  246  kms

Saint-Michel-en-Grève
 
 
Locquirec D786, D42, D64
Pointe de Primel D64, Route de la Corniche, D79A, D79
Morlaix D46, VC57, D76
Carantec D769, D73 (Ile Callot à marée basse)
Saint-Pol-de-Léon D173, VC2
Saint-Thégonnec D75, VC6, D769, D31, D131, D231 (Eglise et enclos)
Saint-Cadou D18, VC13, VC5
Brasparts D30, D785
Brennilis D21, Route du réservoir Saint-Michel
Huelgoat D36, D764 (Les chaos, le moulin)
Scrignac D769A, D769, D42
Bolazec D114
La Chapelle-Neuve D114, D28, D54
Belle-Isle-en-Terre C3, D33B
Louargat D712
Pluzunet D15, D93, D30
Saint-Michel-en-Grève D30
   

 

    Pour la deuxième journée, changement de cap : à bâbord toutes en direction du bout du monde avec au programme, la côte jusqu'à Saint-Pol-de-Léon, la descente vers les Montagnes Noires et ses cols fabuleux ;-) et un retour par les petites départementales du parc régional d'Armorique.
Entre Locquirec et Saint-Pol la cote est splendide : moins de villages à traverser, moins de circulation, de belles routes où on peut enrouler sereinement dans des paysages à couper le souffle.
J'aime particulièrement les routes qui descendent jusqu'à Morlaix en suivant ce qu'il est convenu d'appeler la "Rivière de Morlaix" mais qui en réalité est un fleuve, une ria née de la confluence de deux rivières : le Jarlot et le Queffleuth.
Après Saint-Pol-de-Léon, les routes côtières s'éloignent de la mer ou sont plus difficiles à suivre. Autant descendre directement dans les terres sur Saint-Thégonnec et son très bel enclos paroissial qui possède un calvaire réputé et de là, rejoindre la région de Huelgoat, au coeur du parc d'Armorique. Les chaos granitiques de Huelgoat sont célèbres. La ville est située au bord d'un étang qui se déverse dans la rivière "d'Argent", (excusez du peu) à travers un chaos de roches granitiques et une magnifique forêt. Pour ceux qui auraient des envies de marche à pied, l'entrée du site se trouve au Moulin du Chaos, un moulin à blé datant du 14ème siècle. Ceci dit, en quittant Huelgoat par la D769A, la route est jalonnée par d'impressionnants blocs de roches.
Hormis une halte à la biscuiterie de Belle-Isle-en-Terre, pour ravitaillement divers et varié en galettes, miel, chouchen, cidre, le retour s'effectue sur des petites routes bucoliques et tournicotantes, enfilées par notre amiral au même rythme que la veille, je veux dire un rythme que les GS(A) ne pouvaient désapprouver.

 



Baie de Morlaix
 


Calvaire de Saint-Thégonnec


Chaos d'Huelgoat



Coucher de soleil à Saint-Michel



Pause-photo... aventureuse

 
 

OU MANGER ?  OU DORMIR ?

Saint-Michel-en-Grève Hôtel de la Plage
1, place de l'église - 22300 - Saint-Michel-en-Grève
Tél : 02.96.35.74.43